Conférence ASSI 2018 « Entreprise et organisation d’un point de vue historique » / Université Bocconi, Milan, 20-21 décembre 2018

CONFERENCE ASSI 2018

Entreprise et organisation d’un point de vue historique

Université Bocconi, Milan
20-21 décembre 2018

Call for papers/Appel à communications

L’organisation est le résultat d’un effort délibéré visant à créer des réseaux d’autorité et de communication touchant tant la phase productive de l’entreprise que celle où s’allouent les ressources de l’entreprise et s’en évalue les prestations.

Le problème organisationnel devient crucial lors que l’on dépasse un spécifique seuil dimensionnel. Au-dessous de ce seuil, la vie d’entreprise et les rapports entre les acteurs qui y opèrent sont spontanés, ils n’ont pas besoin de formalisation. Récemment toutefois, dans le cadre global et technologique actuel, même la petite entreprise doit se confronter avec le thème de la complexitéorganisationnelle.

A quel point le projet organisationnel d’une entreprise compte-t-il ? Une organisation non adéquate est-elle en mesure d’adapter promptement les ressources de l’entreprise aux changements de stratégie?

L’élément essentiel est qu’il n’existe pas une formule organisationnelle valable pour toutes les entreprises en n’importe quel temps et lieu. La meilleure organisation est celle qui réussit à déployer de façon la plus complète les ressources de l’entreprise. Dès années 50, les sociologues de l’industrie ont démontré pourquoi le taylorisme ne peut pas être le type d’organisation de la production valable pour tous les secteurs. Il a été, en particulier, la meilleure forme pour les productions de masse standardisées, mais non pour celles de processus, comme la chimie et la sidérurgie, ou pour celles destinées à la fabrication de grands éléments uniques, comme la construction navale. De la même manière, une forme d’entreprise qui place sous le même toit des activités non apparentés, peut donner des résultats différents selon le type de contrôle exercé par le quartier général.

Le problème de l’organisation se pose surtout à partir de la révolution industrielle, mais il n’est certes pas inconnu à la vie des grandes entreprises préindustrielles: banques, compagnies commerciales, arsenaux.
Pour conclure, le nœud de l’organisation va au-delà de l’entreprise individuelle, pour comprendre tant les alliances destinées au contrôle des marchés (cartels), que les groupes et les réseaux d’entreprises, que les territoires – pensons aux districts industriels – dèsque la production d’un bien est réalisée par le biais d’une complexe division du travail horizontal et vertical.

A qui voudra proposer un «paper», nous demandons de placer au centre de l’analyse la «black box» du rapport entre entreprise et organisation, en tenant compte des thèmes comme les origines d’une organisation, les nœuds critiques du rapport entre organisation et stratégie d’entreprise, les succès et les échecs de l’organisation, le rôle des facteurs immatériels dans la définition organisationnelle, le rapport entre organisation et entrepreneur, la création et la résilience des capacités de gestion, la dialectique entre organisation formelle et informelle.

Les interventions peuvent faire référence à tous les secteurs, toutes les aires géographiques, toutes les époques.

La conférence se tiendra en italien et en anglais.

Les propositions de contribution (un résumé de 2.000-3.000 signes et le CV) doivent être envoyées avant le 20 septembre 2018 à l’adresse segreteria@assi-web.it.

Les décisions du Comité Scientifique seront communiquées avant le 5 octobre 2018.

Les intervenants retenus devront envoyer un «paper» de 40.000-50.000 signes ou un long résumé de 10.000 signes avant le 30 novembre 2018.

L’appel à communication peut être téléchargé en anglais et en français.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *