Appel à contribution pour un ouvrage / Le contrôle bancaire XIXe – XXIe siècles

À la suite de la journée d’études du 5 avril 2019[1], et dans la perspective d’un programme de recherche, nous souhaitons réaliser un ouvrage collectif rassemblant des analyses inédites permettant de dresser un état de la recherche sur l’histoire du contrôle bancaire en longue durée, en comparaison internationale et sur un mode transdisciplinaire.

Contrairement à l’histoire des systèmes et activités bancaires d’une part, et à celle des politiques monétaires d’autre part, l’histoire du contrôle bancaire a été assez peu explorée, alors que l’affaire Kerviel à la Société Générale, la crise de 2008 et les velléités de régulation du comité de Bâle (accords de Bâle 3, 2010) ont suscité chez les économistes un vif regain d’intérêt et de nombreuses publications.

Les analyses pourront porter sur les deux niveaux du contrôle bancaire, ou sur l’un des deux :

– le contrôle externe : celui des autorités de régulation monétaires (banques centrales, États, institutions publiques de surveillance des banques, organisation professionnelle) sur les banques ;

– le contrôle interne : au sein de chaque banque, les services et procédures d’inspection et d’audit (contrôle a posteriori) mis en place par le siège central pour contrôler l’activité et les risques des établissements du réseau et des firmes du groupe ; au sein de chaque établissement, les procédures de contrôle a priori.

Il s’agit aussi d’analyser les articulations et les interactions entre les niveaux macro et micro-économiques, et, au sein du niveau micro, entre le central et le local : fraude et contournement des normes ; influences réciproques entre autorités productrices de normes et organismes censés les appliquer (influence du contrôle externe sur le contrôle interne ; influence des banquiers sur les autorités de contrôle et sur la production des normes).

L’ambition scientifique de l’ouvrage est triple :

– croiser les approches disciplinaires et les méthodes : études de cas ; analyses organisationnelles de la mise en place et du développement des institutions de contrôle (services d’inspection des banques, commissions de « contrôle », de « surveillance » ou de « supervision » des banques…) ; analyses sociologiques et prosopographiques des agents du contrôle ; analyses politiques et juridiques des institutions du contrôle ; analyses quantitatives et qualitatives de la fraude et des techniques de contournement des normes… ;

– comparer aux échelles nationale, infranationale et internationale et analyser les relations transnationales, par exemple les transferts d’innovation organisationnelle ;

– le tout dans une perspective historique et sur la longue durée : la question du contrôle bancaire est concomitante de l’expansion des réseaux et des groupes bancaires aux échelles nationale et internationales au XIXe siècle ; les crises économiques (années 1880, années 1930, 2008) constituent-elles partout des étapes importantes du contrôle bancaire ? la chronologie du mouvement de réglementation (années 1930 / années 1940) – déréglementation (années 1980) est-elle uniforme ? Comment le changement d’échelle de la régulation, nationale puis internationale – conséquence de la mondialisation financière et de la concentration –, la financiarisation des activités bancaires et l’ampleur inédite des risques systémiques compliquent-ils aujourd’hui le contrôle ?

Les personnes souhaitant participer à cet ouvrage sont priés d’envoyer un synopsis de 5000 signes maximum pour le 31 janvier 2020 à :

Les propositions retenues devront être développées dans un article de 40 000 signes maximum pour le 15 juin 2020.


[1] « Le contrôle bancaire en France, XIXe – XXIe s. Contrôler des réseaux, contrôler un système », Université Paris 8, 5 avril 2019, journée d’études du programme « BANQUISE » (Banques, information et secret économique), avec le soutien de l’IDHES (UMR 8533 CNRS), de l’IRHIS (UMR 85329 CNRS) et de la Mission histoire de la Société Générale.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.