Appel à contributions pour le numéro spécial de la revue Comptabilité(S) sur le thème : “Tenir ses comptes en situation coloniale”

Comptabilité(s) Revue d’histoire des comptabilités

Numéro spécial : Tenir ses comptes en situation coloniale, n° 16 / 2024

Les comptabilités des entreprises européennes et nord-américaines du XIXe et du début du XXe siècle ont fait et continuent de faire l’objet de multiples travaux : en témoigne l’existence de cette revue et de revues anglo-saxonnes (Accounting Historians Journal, Accounting History Review et Accounting History). Les comptabilités coloniales suscitent des études de plus en plus nombreuses dans l’univers anglo-saxon, mais restent finalement assez marginales dans le contexte français.

En prolongeant les travaux du programme ANR COCOLE , ce numéro spécial coordonné par Fabien Bartolotti, Antoine Fabre et Pierre Labardin invite à produire des recherches sur les comptabilités en situation coloniale dans une perspective pluridisciplinaire. Ces comptabilités peuvent concerner de multiples acteurs et organisations : les sociétés concessionnaires évidemment, mais aussi l’administration coloniale dans toutes ses composantes (services économiques, financiers, douaniers, portuaires) ou des entreprises métropolitaines (commerciales, industrielles, bancaires) exerçant directement dans les colonies ou via des filiales. Il s’agit de faire ressortir les points de spécificité de ces comptabilités.

L’attention pourra être portée par exemple sur de multiples questions :

  • L’organisation comptable : qui tient les comptes et comment le travail comptable est-il organisé ? De quelle formation disposent ou non les comptables ? Quels outils techniques – tels que la mécanographie – sont mobilisés et comment se diffusent-ils en contexte colonial ?
  • Le contrôle ou non de la comptabilité en situation coloniale : existe-t-il des formes de contrôle spécifiques de la comptabilité ? Quel rapport les éventuelles maisons-mères ou l’administration coloniale jouent-elles ?
  • Les normes comptables en situation coloniale : certaines normes spécifiques (nomenclatures, unités de mesure, méthodes de calcul) aux colonies peuvent être mises en évidence sur une aire géographique ou un type de production donné.
  • La présentation des états financiers : comment sont produits les états financiers et à qui sont-ils diffusés ? Peut-on identifier des particularités propres aux sociétés cotées ? Quelles répercussions ont-ils sur la stratégie d’ancrage et de pénétration coloniales ? 
  • Les calculs de coût : sur quel type de question portent-ils ? Peut-on identifier des spécificités coloniales ?
  • Le lien entre les pratiques comptables et la fiscalité : les pratiques comptables sont-elles impactées par l’impôt de capitation ? La contribution extraordinaire sur les bénéfices de guerre de 1916 est-elle appliquée ?
  • Le lien entre pratiques comptables, prédation et marchandisation des ressources : comment les ressources coloniales font-elles l’objet, ou pas, d’une observation comptable ? Comment s’articulent statistiques commerciales et opérations comptables en situation impériale ?

Cette liste de question est indicative, d’autres sujets peuvent émerger.

Les contributions proposées pourront prendre la forme d’article de recherche, mais aussi de documents d’archives commentés permettant de mettre en évidence les comptabilités coloniales.

En prolongation, le numéro pourra aussi interroger l’héritage des comptabilités coloniales pour se demander dans quelle mesure les règles comptables ou l’organisation des professions comptables retenues après les indépendances portent des traces de la période coloniale.

Autant de questions ouvertes pour lesquelles nous lançons un appel à contribution auprès des spécialistes des sciences de gestion, des historiens de la comptabilité voire des professionnels curieux suivant, à quelques détails près, les prescriptions de la revue. Cliquez pour consulter l’appel à contributions.



Citer ce billet
Pierre (2023, 26 décembre). Appel à contributions pour le numéro spécial de la revue Comptabilité(S) sur le thème : “Tenir ses comptes en situation coloniale” AHMO. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vej1

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search